Cher Benoît, J'ai quelque peu hésité à t'écrire. La lecture de la lettre ouverte d’un jeune de gauche et tes déclarations de dimanche dernier ont été décisives. Ne prends pas mal mon tutoiement, c'est à la fois le privilège du vieux schnock qui a vu plus d'un candidat socialiste en campagne promettre monts et merveilles et de l'ancien membre de...